Trianon au chocolat

Le Trianon n’est pas juste une salle de concert à Paris ni un restaurant gastronomique… mais aussi un dessert élégant et corsé.


Ce dessert est l’assemblage de trois textures différentes, une génoise moelleuse, un croquant au pralin et une mousse onctueuse. Sa réalisation reste très technique mais le résultat en vaut la chandelle. Je voulais me lancer un défi et tester mon savoir-faire en réalisant ce classique de la pâtisserie française. Et j’ai tenu le pari… bien sûr c’était un peu difficile mais j’ai réalisé pour la première fois un croquant au pralin et utilisé un cadre réglable comme moule.

Trianon

De plus j’adore le chocolat, c’est un de mes péchés mignon et je suis servie avec ce dessert. Le chocolat est originaire d’Amérique du sud. Il était consommé au départ de manière liquide, il est aujourd’hui présent sous toutes les formes possibles et imaginables, utilisé dans toutes les cuisines, et dans d’innombrables recettes.

Trianon

Chaque fête est l’occasion de consommer un peu de chocolat. Un salon lui est dédié en France et il a aussi droit à son défilé. Même l’industrie cinématographique en fait des films, par exemple Charlie et la chocolaterie, avec comme acteur principal notre fameux chocolat.

Allez, n’ayez pas peur et lancez-vous dans cet ouvrage pour lequel vous serez fier de montrer vos talents de pâtissier. Toutes les papilles seront ravies avec ce dessert léger et savoureux.

Trianon

Trianon au chocolat

4 Personnes – Difficulté : moyen ++
Préparation 40 min – Cuisson 30 min – Repos 1 nuit

Génoise aux amandes
• 3 œufs
• 100 g de sucre
• 50 g de poudre d’amande
• 60 g de farine

Le craquant
• 150 g de pralin (en tablette)
• 70 g de crêpes dentelles
Mousse au chocolat :
• 30 cl de crème liquide entière (30% de MG)
• 300 g de chocolat pâtissier (noir ou au lait)

Décor
• Cacao en poudre
• Noisettes

Pour la génoise :
Préchauffer le four à 170°C. Monter les blancs d’œufs en neige avec le sucre. Incorporer les jaunes, puis la farine et la poudre d’amande.
Verser la pâte sur une plaque ou un tapis de four puis cuire pendant 12 minutes maximum. Une fois cuite, laissez refroidir. Découper la génoise à l’aide du cadre puis la placer au fond du cadre.

Pour la couche craquante :
Faire fondre la tablette de pralin au bain marie. Ajouter les crêpes émiettées, mélanger avec le pralin et étaler sur la génoise de manière homogène. Mettre le tout au réfrigérateur

Pour la mousse au chocolat :
Monter la crème liquide en chantilly ferme. Incorporer le chocolat fondu et verser la mousse sur la couche de craquant. Remettre au réfrigérateur durant une nuit.
Démouler en sortant le gâteau un peu avant de servir et passer une lame de couteau pour le démouler plus facilement. Saupoudrer cacao en poudre et décorer avec quelques noisettes caramélisée.