Escapade à Londres

Après une escapade à Londres, une vie trépidante au bureau avec le retour des grèves et manifs en tout genre et, pour finir, une Seine en crue, nous sommes de retour ; heureux de partager avec vous nos découvertes et nos coups de fourchettes. A Londres, nous avons testés quelques classiques connus et méconnus de la cuisine britannique. Et juger par nous même si, oui ou non, nous devons nous fier à ce que les gens racontent.


Prenons par exemple le petit déjeuner. Manger des fayots de bon matin ça peut sembler bizarre, surtout s’ils sont sucrés et accompagnés de boudin noir, tomates et champignons géants rôtis, de pommes de terres rissolées dans le gras des saucisses et du bacon. Le tout accompagné d’œufs brouillés, pochés ou frits, c’est au choix. Oui frits. On ne me l’avait encore jamais faite celle-là ! Je n’ai pas eu le temps d’y gouter mais j’y penserai pour mon prochain brunch.

Si le matin vous êtes plutôt salé, laissez-vous tenter par le Breakfast à l’anglaise, au moins une fois. Si la saucisse est bien cuite et le boudin grillé, ça vaut le coup d’essayer. Avec un tel festin on était paré à crapahuter dans les rues londoniennes jusqu’au bout de la nuit.
Pour les palais sucrés, rien de tel qu’une montagne de pancakes agrémentés de fruits rouges, crème et sirop d’érable.

Petit déjeuner anglais

Mais ne soyez pas surpris que l’on vous propose autre chose que du classique et des clichés.

La grande tendance du moment : une épaisse tranche de pain grillé, du guacamole du piment rouge en tranche et sa variante d’œuf qui l’accompagne. Un peu épicé, mais c’est une pure merveille. C’est équilibré, nourrissant et frais, un bon coup de fouet pour le reste de la journée.

En matière de petit déjeuner, contrairement en France, il existe de nombreux endroits pour le prendre, du pub du coin, aux grandes chaines de restaurations connues ou tout simplement au « The Breakfast Club ». Une enseigne dont chaque boutique a son propre style.

Petit déjeuner anglais

Parlons du fameux Fish and Chips. On compte aujourd’hui 10 500 établissements en tout genre, qui en ont fait leur spécialité. C’est deux fois moins qu’en 1910 (25 000) et trois fois moins qu’en 1927 (35 000). A tire de comparaison Mc Do possède 1 200 boutiques à travers le pays et KFC 840. C’est une institution, quelqu’un devrait penser à l’inscrire au patrimoine culturel mondial. Après tout, on y a bien inscrit la gastronomie française. Ça serait rendre justice à la cuisine British.

Sa réputation n’est absolument pas surfaite, encore faut-il trouver la bonne adresse. On oublie donc les Pub des rues commerçantes et hyper touristiques et on tente une petite recherche google pour trouver quelques conseils. On a opté pour le « Fish! » de Borough Market à deux pas du London Bridge. Le Fish, un régal ! Un filet de poisson blanc sans arrêtes, cuit à la perfection et enrobé d’une pâte à beignet à la bière, dorée et croustillante.

Au menu on a l’embarras du choix : Haddock, Carrelet, Flétan, Merlu, cabillaud et même de l’aile de raie. Des frites et le must de chez must des Mushy Peas. C’est une sorte de purée de petit pois qui m’étonnera toujours, servi nature ou avec parfois de la menthe.

Fish n Chips

Si vous n’avez pas le temps de vous poser, ils proposent aussi un Take Away pour assouvir son « Fish Fix », on adore !

L’autre spécialité, peu connue et dont je rafole : le scotch Egg. Il est idéal pour les picnic ou pour le bento du bureau. N’y voyez là rien d’écossais, même si le nom le laisse supposer. C’est le snack parfait. Il s’agit d’un œuf dur ou coulant enrobé de viande et ensuite pané. En général, la viande est à base de chaire à saucisse. Perso, je le préfère avec du bœuf, des épices et une panure parfumée aux herbes.

Imaginez : une grosse boulette croquante à l’extérieure et fondante à l’intérieur, rien que d’y penser j’en ai l’eau à la bouche, impossible de résister. « Scotchtails » propose une dizaine de goûts différents dont des variantes végétariennes, de quoi réconcilier tout le monde sur le pouce.

Alors si vous allez à Londres surtout ne zappez pas les marchés. La street food y est à l’honneur. En plus des spécialités Anglaises, la cuisine y est à l’image de l’Angleterre, empreinte du goût des voyages des grands explorateurs et, des couleurs de ceux qui y ont élu domicile. Cosmopolite et exotique.

Enregistrer