Shortcake japonais aux fraises

Très populaire au Japon, ce gâteau d'origine britannique est plus connu chez nous sous le nom de fraisier. Une génoise aérienne, une crème chantilly onctueuse, du sirop et une tonne de fraises en version nippone.


Je suis toujours fascinée par le soin que les japonais apportent à la nourriture. Les aliments sont choisis avec minutie pour s'accorder les uns aux autres, autant en matière de texture qu'en matière de saveurs. Les goûts ne doivent pas être trop prononcés mais s'équilibrer. Il faut que ça soit dynamique en bouche, que les saveurs se mélangent et soient misent en valeur.

Shortcake aux fraises

Sur le plan visuel, la présentation est tout aussi importante. Même dans la gargote du coin, on soigne la présentation. Si jamais vous avez l'occasion d'aller au japon, entrez dans une pâtisserie à l'occidentale. C'est fascinant, chaque gâteau ressemble à une œuvre d'art.

Shortcake aux fraises

Les desserts ne sont pas légions dans la cuisine japonaise, ce qui explique peut être l'engouement pour nos pâtisseries. D’ailleurs ils peuvent en avoir une interprétation très personnelle Je me souviens avoir mangé un cheesecake à Shibuya au goût très particulier.

Le mot "cheese" a été pris au pied de la lettre, je me demande même s'il n'y a pas eu une association d'idées. Si je dit fromage je pense à : camembert. Toujours est-il que mon cheese cake s'est transformé en camembert-cheese-cake. Mais bon, pas de panique, dans celui-ci il n' y pas de fromage mais des fraises, du sirop et de la crème.

Shortcake aux fraises

Shortcake japonais aux fraises

4 Personnes – Difficulté : moyen +
Préparation 40 min – Cuisson  35 min

Génoise
• 80 g de farine type 45
• ½ cuillère à café de levure chimique
• 3 œufs
• 80 g de sucre blanc
• 1 c.s de lait
• 20 g de beurre

Sirop
• 100 ml d'eau
• 50 g de sucre blanc
• 1 c.s de kirsch (optionnel)

Décoration
• 1 barquette de fraise 300g
• 300 ml de crème liquide
• 30 g de sucre

La génoise:
Préparer un moule de 18cm en le tapissant de papier cuisson. Préchauffer le four à 160 °C (Th. 5-6).
Tamiser et mélanger la levure et la farine. Faire fondre le lait et le beurre au bain-marie. Casser les œufs dans un cul-de-poule et les battre au batteur électrique pendant 30 secondes à vitesse lente.

Ajouter la moitié du sucre et battre encore 30 secondes. Ajouter le reste du sucre et continuer à battre à vitesse moyenne pendant 3 minutes environ.
Augmenter la vitesse au maximum et battre pendant 2 minutes. La pâte devient mousseuse et onctueuse. Ajouter la farine en l'incorporant à la spatule délicatement. (Attention à ne pas faire retomber la mousse).

Ajouter petit à petit le lait et le beurre en filet et mélanger de la même manière. Verser la pâte dans le moule. Faire tomber le moule de quelques centimètres pour évacuer l'air. Faire cuire pendant 30 à 35 minutes. Lorsque la génoise est cuite, démouler immédiatement et laisser refroidir sur une grille. Lorsqu'il est froid, le couper en 2 dans l'épaisseur.

Le sirop:
Mettre l'eau et le sucre dans une petite casserole. Faire chauffer à feu moyen et éteindre le feu lorsque le sucre est complètement fondu. Ajouter le Kirsch et laisser refroidir.

Le montage :
Monter la crème et le sucre en chantilly. Réserver 8 fraises entières, couper le reste en en rondelles et en deux. Badigeonner les faces intérieures de la génoise avec le sirop. Étaler la chantilly sur la partie inférieure et y disposer les fraises coupées.
Recouvrir de chantilly et poser la partie supérieure du biscuit dessus. Badigeonner la partie supérieure de sirop puis recouvrir tout la génoise de chantilly. Décorer la surface du gâteau avec les fraises restantes. Mettre au frais 1 heure pour stabiliser la crème.