Bourek au thon

Une feuille de pâte très fine à base de blé, de riz ou de semoule, farcie offre un éventail de possibilités. Bourek, brick, banitza, nem ou pastilla même combat. Je suis toujours étonnée de voir que malgré nos différences culinaires à travers les continents on partage souvent les mêmes bases en cuisine.


Pour cette entrée rapide à réaliser j’ai utilisé mes fonds de placard (et oui, encore...), du thon, de l’œuf, du gruyère, de l’oignon et bien sûr des feuilles de brick achetées la veille. Parfois j’utilise aussi de la pâte filo mais je trouve que la feuille de brick est plus pratique car elle est ronde et déjà prédécoupée.

J’associe souvent les bourek à la période du ramadan, de délicieux petits triangles farcis, dorés et bien croustillants. Sûrement parce que c’est à cette période que je pense à en faire.

L’aspect le plus technique, si on n’en a jamais fait, c’est le pliage. A chaque première fois je prends quelques minutes pour retrouver le coup de main. Je commence par replier une feuille de brick en deux pour former un demi-cercle puis je la découpe. Ensuite, je prends une des moitiés et je la plie de nouveau en deux dans le sens de la longueur.

Bourek au thon

Du coup ça forme une espèce de ruban long que je positionne horizontalement par rapport à mon plan de travail. Sur l’extrémité du bord à droite, je mets un peu de farce et je plie ce bord vers le bas de façon à confectionner un triangle comme sur la photo.

Ensuite une fois que j’ai fait ce premier triangle je le replie plusieurs fois en lui gardant sa forme. Il ne reste plus qu’à refermer ensuite en rabattant le bout de feuille qui dépasse à l’intérieur du triangle.

Une fois cette étape de pliage terminée, il ne me reste plus qu’à choisir son mode de cuisson. En général les bourek se présentent frits sans pour autant les faire baigner dans le gras. Un filet d’huile suffit.

Bourek au thon

Parfois, j’opte pour la version light c'est à dire, à la poêle 5 min de chaque côté ou au four une 15-aine de minutes. Dans ce dernier cas je les badigeonne légèrement des 2 cotés avec un peu de beurre fondu au pinceau.

Il n’est pas question de leur faire perdre leur aspect croustillant et doré, c’est ce qui les rend savoureux. En général je les déguste sans plus attendre quand ils sont encore chauds. Je les accompagne souvent d’une salade verte et d’une variante de tzatziki, une sauce composée yaourt, de concombre râpée et de menthe.

Bourek au thon

Pour 16 Bourek
Préparation 15-20 min – Cuisson 10-15 min

Il vous faut :
• 8 de feuilles de brick
• 1 boite de thon au naturel égoutté
• 1 oignon moyen émincé
• 1 Œuf
• 150g de fromage râpé
• Mélange 4 épices
• Sel et poivre au gout
• Quelques brins de persil haché (optionnel)
• 1 filet d’huile
• Noix de beurre fondu (optionnel)

Dans un bol ajoutez le thon, les oignons émincés, l’œuf, le fromage et les épices. Bien mélanger tous les ingrédients. Prenez une feuille de brick ronde et coupez-la en deux. Ensuite pliez la moitié en deux dans le sens de la longueur.

Sur le bord à droite mettez un peu de farce et repliez l’extrémité de ce bord vers le bas de façon à confectionner un triangle. Pliez plusieurs fois en gardant la forme du triangle. Rabattez le bout de feuille qui reste dans la petite poche formée par la feuille de brick.

Badigeonnez ensuite vos bourek avec du beurre fondu ou de l’huile, des deux côtés si vous voulez les cuire au four. Et laissez cuire 10 à15 minutes dans un four chaud. Dans le cas d’une cuisson à la poêle, ajoutez un filet d’huile et laissez chauffer. Faites revenir 5 min de chaque côté et servez aussitôt.