Tagoula berbère à l’orge

Vous allez me dire mais qu’est-ce que c’est la « Tagoula » ?

Hé bien, c’est un plat traditionnel berbère du Maghreb et particulièrement du Maroc. Ce plat est une recette composée de semoule d’orge, d’eau ou de lait selon les régions. C’est une sorte de purée.

Cette recette de mon enfance est préparée en général le matin ou au goûter. C’est un bon prétexte pour avoir un moment convivial en famille ou entre amis. Selon les régions, on peut aussi le préparer avec du maïs, y ajouter du beurre ou du lait. Chez moi on l’accompagne de lait fermenté comme pour le couscous.

La tagoula, un plat de fête

Un peu comme la bûche à Noël, la Tagoula est aussi un plat de fête et célèbre le jour de l’An Berbère. Le plat est décoré de friandises. Il est symbole de longue vie, santé, prospérité… C’est une recette étonnante et simple que je vous propose.

L’orge est une céréale qui contient des antioxydants est riche en fibres. Elle est donc intéressante contre les maladies cardiovasculaires et le diabète. Elle contient bien d’autres vitamines ainsi que du phosphore, du magnésium, du fer… ce qui lui confère de nombreuses propriétés.

4 personnes – Difficulté : Facile
Préparation : 5 min – Cuisson : 10 min

Ingrédients :

  • 1 bol de semoule d’orge ou de blé dur
  • 2 bols d’eau
  • Sel
  • Huile d’olive ou huile d’argan

Méthode :

Dans un fait-tout, mettez un volume de semoule de blé d’orge pour deux volumes d’eau. Chauffez à feu moyen la préparation tout en remuant de temps en temps.

Dès que l’eau commence à frémir, remuez sans vous arrêtez. La préparation doit être consistante comme une purée, ajoutez de l’eau si besoin.

Retirez la préparation du feu et dressez dans un plat. Faites un petit puits et ajoutez l’huile choisie.

L’objectif est de plonger une bouchée dans l’huile pour plus de saveur mais rien n’empêche de la manger nature.

Bonne dégustation ?

Categories : A table, Plat, Végétarien
Mots-clés :
Partagez cet article
[Sassy_Social_Share total_shares="ON"]

0 commentaires sur “Tagoula berbère à l’orge”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *